• La biodiversité avec ou sans l'homme? - Réflexion d'un écologue sur la protection de la nature en France
Feuilletez
La biodiversité avec ou sans l'homme? - Réflexion d'un écologue sur la protection de la nature en France
18,96 €
TTC
En stock

La biodiversité avec ou sans l'homme? - Réflexion d'un écologue sur la protection de la nature en France

Les auteurs : Christian Lévêque
Editeur : Quae

Notre territoire a connu une histoire climatologique contrastée, où se sont alternées extinctions d’espèces et périodes de reconstruction. Ce que nous appelons « nature », en France, est en réalité le produit des activités humaines et de processus écologiques spontanés depuis des milliers d’années.

La déforestation, l’agriculture, les aménagements des cours d’eau et des zones humides, les introductions d’espèces ont créé des milieux artificialisés, gérés pour des usages variés. L’homme n’a pas détruit la diversité biologique en métropole, mais il l’a transformée et enrichie. À partir de cette affirmation, l’auteur pose la question du pilotage des dynamiques de cette nature, soumise à de nouvelles pratiques agricoles, à l’urbanisation, au réchauffement climatique. Quels compromis sont possibles pour contrôler les facteurs qui nuisent à nos activités et à notre cadre de vie (ravageurs de cultures, vecteurs de maladies…), tout en préservant un riche patrimoine d’espèces et de paysages auquel nous sommes attachés ?

Dans ce contexte, qu’entend-on par « érosion de la biodiversité » ? Quand on modifie un système écologique, on perd des espèces, mais on peut en favoriser d’autres. Pour construire une gestion future de la biodiversité compréhensible par tous, il faut sortir du « prêt-à-penser » catastrophiste et tenir compte aussi des succès dans nos relations avec la nature.

Lire le résumé
  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

En achetant ce produit, les membres du club peuvent collecter jusqu'à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point qui peut être convertis en un bon de réduction de 0,50 €.


Notre territoire a connu une histoire climatologique contrastée, où se sont alternées extinctions d’espèces et périodes de reconstruction. Ce que nous appelons « nature », en France, est en réalité le produit des activités humaines et de processus écologiques spontanés depuis des milliers d’années.

La déforestation, l’agriculture, les aménagements des cours d’eau et des zones humides, les introductions d’espèces ont créé des milieux artificialisés, gérés pour des usages variés. L’homme n’a pas détruit la diversité biologique en métropole, mais il l’a transformée et enrichie. À partir de cette affirmation, l’auteur pose la question du pilotage des dynamiques de cette nature, soumise à de nouvelles pratiques agricoles, à l’urbanisation, au réchauffement climatique. Quels compromis sont possibles pour contrôler les facteurs qui nuisent à nos activités et à notre cadre de vie (ravageurs de cultures, vecteurs de maladies…), tout en préservant un riche patrimoine d’espèces et de paysages auquel nous sommes attachés ?

Dans ce contexte, qu’entend-on par « érosion de la biodiversité » ? Quand on modifie un système écologique, on perd des espèces, mais on peut en favoriser d’autres. Pour construire une gestion future de la biodiversité compréhensible par tous, il faut sortir du « prêt-à-penser » catastrophiste et tenir compte aussi des succès dans nos relations avec la nature.

Avant-propos

Introduction

1 - Évaluer la diversité biologique, un véritable casse-tête

La question controversée de l’espèce

Comment caractériser l’habitat ?

À la recherche d’indicateurs

La diversité biologique invisible en passe d’être démasquée

Qu’en est-il de la diversité biologique fonctionnelle ?

Les bactéries et nous

2 - L’histoire sans cesse renouvelée de la diversité biologique

La mise en place spontanée des flores et des faunes

Les grandes extinctions de masse

Zoom sur l’Europe lors de la dernière glaciation

L’évolution des écosystèmes en phase de recolonisation

Contingence et opportunité, déterminisme et stochastisme

3 - La diversité biologique métropolitaine est une coproduction homme-nature

L’anthropisation progressive de la nature

Une nature « hybride »

Les aménagements détruisent ils la diversité biologique ?

Des hauts lieux de la nature créés par l’homme

Un héritage en partie menacé par des pratiques héritées de la révolution verte

Un héritage de plus en plus menacé par l’urbanisation

4 - Réflexions d’un écologue

Le mythe d’une nature vierge

La diversité biologique est contingente

Des systèmes écologiques sur trajectoire

Les difficultés de la prospective

Collaborer pour survivre : mutualisme et symbiose

Les dangers du dogmatisme : la Ttame verte et bleue

5- Qu’en est-il de l’érosion de la diversité biologique en métropole ?

Petit rappel de fausses prédictions

L’érosion dans le contexte européen

Quelques éléments sur la richesse en espèces en France métropolitaine

            Zoom sur le milieu marin

            Zoom sur les milieux aquatiques continentaux

Faisons le bilan

Tous responsables… petites causes cachées d’une érosion

6- Les limites floues de la naturalité

Le fantasme du retour à la nature

Le sauvage en ville

Les paysages : entre nature sauvage et nature patrimoniale

La déprise agricole et la fermeture des paysages : l’exemple des Causses

Touche-pas à mes bocages !

Les forêts méditerranéennes : les filles du feu

7- Les relations homme-nature : un débat qui fait encore recette

L’homme fait-il partie de la nature ?

Des points de vue contrastés sur les relations homme-nature

Les représentations de la nature, ou la nature telle qu’on se l’imagine…

La nature transcendée

Sciences, croyances et expertise

8- La diversité biologique: un patrimoine à préserver ?

Une diversité biologique patrimoniale

Comment conserver un patrimoine dans un environnement changeant ?

Un héritage confronté à des changements d’usage

Quand l’économie se mêle de gérer la nature

Une nature pour les hommes ?

9- Peut-on piloter les trajectoires de la nature ?

Les capacités prédictives de l’écologie sont limitées

Agir en univers incertain : des mesures « sans regrets » ?

Vers de nouveaux écosystèmes ?

La mise en scène de la diversité biologique : la nature jardinée

De la biomanipulation à l’écologie de synthèse

Quelle diversité biologique voulons-nous ? Qui décide ?

Et si on redonnait la parole aux citoyens et aux acteurs de terrain ?

Écoland, ou la mise en scène de la nature ?

10- Essayons de résumer…

9782759226870
ISBN :
9782759226870
Editeur :
Quae
Type de couverture :
Souple
Année de parution :
2017
Largeur en cm :
16
Hauteur en cm :
24
Epaisseur en cm :
0.7
Poids en kg :
0.5
Au catalogue printemps :
oui
Au catalogue hiver :
oui
Auteur :
Christian Lévêque
Nombre de pages :
128
Avis des experts :

Avant-propos

Introduction

1 - Évaluer la diversité biologique, un véritable casse-tête

La question controversée de l’espèce

Comment caractériser l’habitat ?

À la recherche d’indicateurs

La diversité biologique invisible en passe d’être démasquée

Qu’en est-il de la diversité biologique fonctionnelle ?

Les bactéries et nous

2 - L’histoire sans cesse renouvelée de la diversité biologique

La mise en place spontanée des flores et des faunes

Les grandes extinctions de masse

Zoom sur l’Europe lors de la dernière glaciation

L’évolution des écosystèmes en phase de recolonisation

Contingence et opportunité, déterminisme et stochastisme

3 - La diversité biologique métropolitaine est une coproduction homme-nature

L’anthropisation progressive de la nature

Une nature « hybride »

Les aménagements détruisent ils la diversité biologique ?

Des hauts lieux de la nature créés par l’homme

Un héritage en partie menacé par des pratiques héritées de la révolution verte

Un héritage de plus en plus menacé par l’urbanisation

4 - Réflexions d’un écologue

Le mythe d’une nature vierge

La diversité biologique est contingente

Des systèmes écologiques sur trajectoire

Les difficultés de la prospective

Collaborer pour survivre : mutualisme et symbiose

Les dangers du dogmatisme : la Ttame verte et bleue

5- Qu’en est-il de l’érosion de la diversité biologique en métropole ?

Petit rappel de fausses prédictions

L’érosion dans le contexte européen

Quelques éléments sur la richesse en espèces en France métropolitaine

            Zoom sur le milieu marin

            Zoom sur les milieux aquatiques continentaux

Faisons le bilan

Tous responsables… petites causes cachées d’une érosion

6- Les limites floues de la naturalité

Le fantasme du retour à la nature

Le sauvage en ville

Les paysages : entre nature sauvage et nature patrimoniale

La déprise agricole et la fermeture des paysages : l’exemple des Causses

Touche-pas à mes bocages !

Les forêts méditerranéennes : les filles du feu

7- Les relations homme-nature : un débat qui fait encore recette

L’homme fait-il partie de la nature ?

Des points de vue contrastés sur les relations homme-nature

Les représentations de la nature, ou la nature telle qu’on se l’imagine…

La nature transcendée

Sciences, croyances et expertise

8- La diversité biologique: un patrimoine à préserver ?

Une diversité biologique patrimoniale

Comment conserver un patrimoine dans un environnement changeant ?

Un héritage confronté à des changements d’usage

Quand l’économie se mêle de gérer la nature

Une nature pour les hommes ?

9- Peut-on piloter les trajectoires de la nature ?

Les capacités prédictives de l’écologie sont limitées

Agir en univers incertain : des mesures « sans regrets » ?

Vers de nouveaux écosystèmes ?

La mise en scène de la diversité biologique : la nature jardinée

De la biomanipulation à l’écologie de synthèse

Quelle diversité biologique voulons-nous ? Qui décide ?

Et si on redonnait la parole aux citoyens et aux acteurs de terrain ?

Écoland, ou la mise en scène de la nature ?

10- Essayons de résumer…

Avis

Aucun avis client pour le moment.

Donnez votre avis

La biodiversité avec ou sans l'homme? - Réflexion d'un écologue sur la protection de la nature en France

Notre territoire a connu une histoire climatologique contrastée, où se sont alternées extinctions d’espèces et périodes de reconstruction. Ce que nous appelons « nature », en France, est en réalité le produit des activités humaines et de processus écologiques spontanés depuis des milliers d’années.

La déforestation, l’agriculture, les aménagements des cours d’eau et des zones humides, les introductions d’espèces ont créé des milieux artificialisés, gérés pour des usages variés. L’homme n’a pas détruit la diversité biologique en métropole, mais il l’a transformée et enrichie. À partir de cette affirmation, l’auteur pose la question du pilotage des dynamiques de cette nature, soumise à de nouvelles pratiques agricoles, à l’urbanisation, au réchauffement climatique. Quels compromis sont possibles pour contrôler les facteurs qui nuisent à nos activités et à notre cadre de vie (ravageurs de cultures, vecteurs de maladies…), tout en préservant un riche patrimoine d’espèces et de paysages auquel nous sommes attachés ?

Dans ce contexte, qu’entend-on par « érosion de la biodiversité » ? Quand on modifie un système écologique, on perd des espèces, mais on peut en favoriser d’autres. Pour construire une gestion future de la biodiversité compréhensible par tous, il faut sortir du « prêt-à-penser » catastrophiste et tenir compte aussi des succès dans nos relations avec la nature.

Donnez votre avis

16 autres produits de la même catégorie :