• La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité
  • La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité
  • La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité
  • La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité
  • La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité
Feuilletez
La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité
24,64 €
TTC
En stock

La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité

Les auteurs : Baptiste Regnery
Editeur : Publications scientifiques du MNHN

L’homme construit de nouvelles infrastructures (routes, bâtiments, espaces de loisirs, etc.) à une vitesse jamais vue auparavant.
Or, si ces projets sont des vecteurs de développement économique et social, ils sont aussi une source importante de dégradation et de destruction d’espaces naturels. En cette période de crise écologique, il est urgent de chercher à réconcilier le développement avec la conservation de la biodiversité. La compensation est devenue un enjeu clé des politiques publiques de préservation de la biodiversité.

On compense de plus en plus les impacts d’aménagement par l’utilisation de l’ingénierie et de la restauration écologiques. Mais est-ce la solution ? Quels sont les impacts réels des projets d’aménagement et des mesures compensatoires sur la biodiversité ? Comment les mesurer ? Quelles sont les connaissances scientifiques sur la faisabilité et la durabilité des mesures compensatoires ? Comment faire de la compensation un outil efficace pour la préservation de la biodiversité ?

L’objectif de cet ouvrage est d’apporter une réflexion scientifique et critique sur la compensation écologique.
À partir des sciences écologiques, l’auteur analyse le mécanisme de compensation et apporte des éclairages pour mesurer, évaluer, restaurer, comparer, ou encore suivre la biodiversité. Ce faisant, il montre que les mesures compensatoires se heurtent à de nombreuses limites et s’avèrent un moyen d’action très insuffisant face au rythme actuel de l’artificialisation des sols. Il propose une voie vers l’objectif d’« absence de perte nette de biodiversité », fondée sur l’évitement des impacts et une utilisation éthique et solidaire des espaces naturels.

Sommaire de cet ouvrage disponible dans la section "télécharger".

Lire le résumé
  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

En achetant ce produit, les membres du club peuvent collecter jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points qui peut être convertis en un bon de réduction de 1,00 €.


L’homme construit de nouvelles infrastructures (routes, bâtiments, espaces de loisirs, etc.) à une vitesse jamais vue auparavant.
Or, si ces projets sont des vecteurs de développement économique et social, ils sont aussi une source importante de dégradation et de destruction d’espaces naturels. En cette période de crise écologique, il est urgent de chercher à réconcilier le développement avec la conservation de la biodiversité. La compensation est devenue un enjeu clé des politiques publiques de préservation de la biodiversité.

On compense de plus en plus les impacts d’aménagement par l’utilisation de l’ingénierie et de la restauration écologiques. Mais est-ce la solution ? Quels sont les impacts réels des projets d’aménagement et des mesures compensatoires sur la biodiversité ? Comment les mesurer ? Quelles sont les connaissances scientifiques sur la faisabilité et la durabilité des mesures compensatoires ? Comment faire de la compensation un outil efficace pour la préservation de la biodiversité ?

L’objectif de cet ouvrage est d’apporter une réflexion scientifique et critique sur la compensation écologique.
À partir des sciences écologiques, l’auteur analyse le mécanisme de compensation et apporte des éclairages pour mesurer, évaluer, restaurer, comparer, ou encore suivre la biodiversité. Ce faisant, il montre que les mesures compensatoires se heurtent à de nombreuses limites et s’avèrent un moyen d’action très insuffisant face au rythme actuel de l’artificialisation des sols. Il propose une voie vers l’objectif d’« absence de perte nette de biodiversité », fondée sur l’évitement des impacts et une utilisation éthique et solidaire des espaces naturels.

Sommaire de cet ouvrage disponible dans la section "télécharger".

Ce livre fait le point sur les connaissances scientifiques et techniques d’un sujet au cœur des préoccupations de dé­ve­lop­pement durable. Il s’adresse à un large public  : aménageurs, décideurs, gestionnaires d’espaces naturels, étudiants en sciences de l’en­vi­ron­nement, citoyens intéressés par les questions d’environnement.

9782856538128
ISBN :
9782856538128
Editeur :
Publications scientifiques du MNHN
Type de couverture :
Souple avec rabats
Année de parution :
2017
Largeur en cm :
16.5
Hauteur en cm :
24
Epaisseur en cm :
1.5
Poids en kg :
0.85
Au catalogue printemps :
oui
Au catalogue hiver :
oui
Au catalogue libraires :
oui
Auteur :
Baptiste Regnery
Nombre de pages :
288
Avis des experts :

Ce livre fait le point sur les connaissances scientifiques et techniques d’un sujet au cœur des préoccupations de dé­ve­lop­pement durable. Il s’adresse à un large public  : aménageurs, décideurs, gestionnaires d’espaces naturels, étudiants en sciences de l’en­vi­ron­nement, citoyens intéressés par les questions d’environnement.

Avis

Aucun avis client pour le moment.

Donnez votre avis

La compensation écologique - Concepts et limites pour conserver la biodiversité

L’homme construit de nouvelles infrastructures (routes, bâtiments, espaces de loisirs, etc.) à une vitesse jamais vue auparavant.
Or, si ces projets sont des vecteurs de développement économique et social, ils sont aussi une source importante de dégradation et de destruction d’espaces naturels. En cette période de crise écologique, il est urgent de chercher à réconcilier le développement avec la conservation de la biodiversité. La compensation est devenue un enjeu clé des politiques publiques de préservation de la biodiversité.

On compense de plus en plus les impacts d’aménagement par l’utilisation de l’ingénierie et de la restauration écologiques. Mais est-ce la solution ? Quels sont les impacts réels des projets d’aménagement et des mesures compensatoires sur la biodiversité ? Comment les mesurer ? Quelles sont les connaissances scientifiques sur la faisabilité et la durabilité des mesures compensatoires ? Comment faire de la compensation un outil efficace pour la préservation de la biodiversité ?

L’objectif de cet ouvrage est d’apporter une réflexion scientifique et critique sur la compensation écologique.
À partir des sciences écologiques, l’auteur analyse le mécanisme de compensation et apporte des éclairages pour mesurer, évaluer, restaurer, comparer, ou encore suivre la biodiversité. Ce faisant, il montre que les mesures compensatoires se heurtent à de nombreuses limites et s’avèrent un moyen d’action très insuffisant face au rythme actuel de l’artificialisation des sols. Il propose une voie vers l’objectif d’« absence de perte nette de biodiversité », fondée sur l’évitement des impacts et une utilisation éthique et solidaire des espaces naturels.

Sommaire de cet ouvrage disponible dans la section "télécharger".

Donnez votre avis

16 autres produits de la même catégorie :