• Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
  • Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
  • Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
  • Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
  • Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
  • Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
  • Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
Feuilletez
Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)
36,97 €
TTC
En stock

Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)

Les auteurs : Dominique Juhé-Beaulaton, Vincent Leblan
Editeur : Publications scientifiques du MNHN

Le spécimen et le collecteur se concentre sur la première des étapes propres à toute entreprise naturaliste, celle de la collecte des spécimens. Les auteurs s’attachent à comprendre ses spécificités matérielles, intellectuelles et politiques et à cerner les enjeux de connaissance qui motivent ses protagonistes. Fouler le terrain de la collecte revient à sortir de l’ombre les savoirs et les attentes des informateurs et des intermédiaires locaux.

Au fil des pages se dessinent, sur plus de deux siècles, des oppositions et des coalitions inattendues d’intérêts et d’agents hétéroclites (explorateurs et informateurs, colons et colonisés, savants et marchands…) qui entrent en jeu dans la création des collections. Les spécimens ne sont alors plus seulement des objets agencés dans une classification de la nature indépendante des savoirs et des pratiques qui les ont produits, mais bien des éléments de culture matérielle que l’on peut considérer comme symboliques et constitutifs de relations sociales. En un mot, ils deviennent objet et parfois source d’histoire. Les contributions éclairent le parcours des collecteurs ou des spécimens eux-mêmes, la politique des muséums pour canaliser leurs trajectoires, et témoignent de l’altérité des lieux où les spécimens furent prélevés.

Les auteurs relatent ainsi la diversité des savoirs, naturalistes ou pas, impliqués dans ces singulières accumulations matérielles que l’on peut désormais explorer à nouveaux frais.

Lire le résumé
  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

En achetant ce produit, les membres du club peuvent collecter jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points qui peut être convertis en un bon de réduction de 1,50 €.


Le spécimen et le collecteur se concentre sur la première des étapes propres à toute entreprise naturaliste, celle de la collecte des spécimens. Les auteurs s’attachent à comprendre ses spécificités matérielles, intellectuelles et politiques et à cerner les enjeux de connaissance qui motivent ses protagonistes. Fouler le terrain de la collecte revient à sortir de l’ombre les savoirs et les attentes des informateurs et des intermédiaires locaux.

Au fil des pages se dessinent, sur plus de deux siècles, des oppositions et des coalitions inattendues d’intérêts et d’agents hétéroclites (explorateurs et informateurs, colons et colonisés, savants et marchands…) qui entrent en jeu dans la création des collections. Les spécimens ne sont alors plus seulement des objets agencés dans une classification de la nature indépendante des savoirs et des pratiques qui les ont produits, mais bien des éléments de culture matérielle que l’on peut considérer comme symboliques et constitutifs de relations sociales. En un mot, ils deviennent objet et parfois source d’histoire. Les contributions éclairent le parcours des collecteurs ou des spécimens eux-mêmes, la politique des muséums pour canaliser leurs trajectoires, et témoignent de l’altérité des lieux où les spécimens furent prélevés.

Les auteurs relatent ainsi la diversité des savoirs, naturalistes ou pas, impliqués dans ces singulières accumulations matérielles que l’on peut désormais explorer à nouveaux frais.

Dominique Juhé-Beaulaton, historienne au Centre Alexandre ­Koyré, travaille sur l’histoire de l’environnement à partir des collections de muséums.

Vincent Leblan, anthropologue au laboratoire Patrimoines Locaux, Environnement et Globalisation (IRD-MNHN), travaille sur l’animalité et la patrimonialisation de la nature.

9782856538296
ISBN :
9782856538296
Editeur :
Publications scientifiques du MNHN
Collection :
Collection archives
Type de couverture :
Souple avec rabats
Année de parution :
2018
Largeur en cm :
16.5
Hauteur en cm :
24
Epaisseur en cm :
3.5
Poids en kg :
1.6
Au catalogue printemps :
oui
Au catalogue hiver :
oui
Auteur :
Dominique Juhé-Beaulaton, Vincent Leblan
Nombre de pages :
509
Avis des experts :

Dominique Juhé-Beaulaton, historienne au Centre Alexandre ­Koyré, travaille sur l’histoire de l’environnement à partir des collections de muséums.

Vincent Leblan, anthropologue au laboratoire Patrimoines Locaux, Environnement et Globalisation (IRD-MNHN), travaille sur l’animalité et la patrimonialisation de la nature.

Avis

Aucun avis client pour le moment.

Donnez votre avis

Le spécimen et le collecteur - Savoirs naturalistes, pouvoirs et altérités (18ème-20ème siècles)

Le spécimen et le collecteur se concentre sur la première des étapes propres à toute entreprise naturaliste, celle de la collecte des spécimens. Les auteurs s’attachent à comprendre ses spécificités matérielles, intellectuelles et politiques et à cerner les enjeux de connaissance qui motivent ses protagonistes. Fouler le terrain de la collecte revient à sortir de l’ombre les savoirs et les attentes des informateurs et des intermédiaires locaux.

Au fil des pages se dessinent, sur plus de deux siècles, des oppositions et des coalitions inattendues d’intérêts et d’agents hétéroclites (explorateurs et informateurs, colons et colonisés, savants et marchands…) qui entrent en jeu dans la création des collections. Les spécimens ne sont alors plus seulement des objets agencés dans une classification de la nature indépendante des savoirs et des pratiques qui les ont produits, mais bien des éléments de culture matérielle que l’on peut considérer comme symboliques et constitutifs de relations sociales. En un mot, ils deviennent objet et parfois source d’histoire. Les contributions éclairent le parcours des collecteurs ou des spécimens eux-mêmes, la politique des muséums pour canaliser leurs trajectoires, et témoignent de l’altérité des lieux où les spécimens furent prélevés.

Les auteurs relatent ainsi la diversité des savoirs, naturalistes ou pas, impliqués dans ces singulières accumulations matérielles que l’on peut désormais explorer à nouveaux frais.

Donnez votre avis

16 autres produits de la même catégorie :