PROMO
Sur une sélection d’articles
J’en profite
Créer un devis à partir de ce panier Demander un devis
Les félins : des prédateurs menacés...

Les félins : des prédateurs menacés...

Publié : 27/11/2019 09:30:44 - Catégories : Faune

Admirés pour leur force, leur souplesse et leur morphologie parfaitement adaptée à la chasse, les félins nous ont toujours fascinés. Discrets, mystérieux et silencieux, ces prédateurs hors pair ne se laissent pas facilement approcher : partir à leur rencontre est une véritable aventure. 

La Panthère des neiges des hauts plateaux tibétains

Considérée comme l’un des félins les plus rares au monde, la panthère de neiges habite dans les hauts plateaux tibétains. Elle possède plusieurs noms qui nous renseignent sur son caractère : l’once, la panthère blanche, le léopard des neiges ou encore le fantôme des montagnes.  


Son comportement craintif et sa fourrure qui se fond dans le paysage rocheux font qu’il est presque impossible de l’observer. Mythique et inaccessible, la panthère des neiges est le « Graal » des naturalistes, l’animal qu’on aura peut-être la chance d’observer. Un mouvement de grâce. 


Et comme si la tâche n’était pas suffisamment ardue, il vous faudra surmonter une altitude de 4000 à 5000 mètres pour espérer voir ce félin. 

 « Pour trouver la panthère des neiges, il faut tutoyer le ciel » affirment Frédéric et Olivier Larrey, les frères naturalistes qui se sont partis à sa rencontre. 

Le plateau tibétain est une région biogéographique très importante, qui constitue l’origine de plusieurs espèces. Cependant, son habitat naturel ne cesse de régresser à cause des pâtures et du développement humain. 

La population de la panthère des neiges - qui a décliné de 20% ces 20 dernières années -  serait comprise entre 4000 et 6500 individus.  

Ce félin mystérieux vous intrigue ? Deux ouvrages regroupent les aventures du photographe Frédéric Larrey et de ses compagnons naturalistes dans les plateaux tibétains : 

« Panthère des neiges et Léopard de Chine - Expéditions au Tibet », co-écrit par le photographe Frédéric Larrey et Claire Kappler. Le journal qui raconte la rencontre d’un berger qui l’a guidé dans « la vallée des panthères », située dans la province de Qinghai, là où les panthères des neiges sont plus nombreuses qu’ailleurs. Le journal est vendu avec le film « En harmonie avec la panthère des neiges » réalisé par la journaliste et réalisatrice Linda Huré. 

https://lh4.googleusercontent.com/crWiJDXrb_6n0Q4veDpUN0zJkOB584IhDygkzEQEU3u81-yOFgzZ7uKAriWemZXGq1_oAJtHhDvtf5h3jHUnVxZ6sqomW9qY75NitUf5Jtut3gTwI-6ioP5mivK7NFuCQ6xL23qO


« Tibet - En harmonie avec la Panthère des neiges »
, l’oeuvre bilingue français/ anglais du photographe Frédéric Larrey et de l’aquarelliste Yves Fagniart présente le résultat de leurs 8 missions… Ils ont pu approcher l’animal, à moins de 15 mètres !

Le lynx ibérique

Le lynx est un félin sauvage originaire d’Espagne que l’on retrouve aussi en France. Ses traits caractéristiques : une petite queue et une touffe de poil qui ressemble à une barbe. En 2002, cette espèce ne comptait que 92 individus sauvages. Grâce aux efforts des organisations, on en recense aujourd’hui 700 spécimens, rien que dans la péninsule ibérique. Néanmoins, il y a un nouveau danger auquel les lynx doivent faire face : les voitures. Cette année, 14 lynx ibériques ont été écrasés sur les routes d’Espagne....

Des chasseurs... chassés

Animaux fascinants et vénérés dans de nombreuses cultures, les félins forment aujourd’hui une population en danger. Sur les 37 espèces de félins reconnues, 25 sont menacées. 

De manière générale, la majorité des espèces de félins ont vu diminuer leur nombre, une fois de plus à cause des activités humaines :

  1. braconnage, 
  2. chasses privées, 
  3. trafic
  4. dégradation irréversible des habitats naturels

Les félins les plus menacés...

Si le léopard des neiges et le lynx ibérique sont menacés, ils bénéficient néanmoins d’une certaine couverture médiatique. D’autres espèces de félins, moins connues, méritent tout autant notre attention :

- Le chat viverrin ou chat pêcheur (Prionailurus viverrinus) : cette espèce parcourt les rivières et cours d’eau d’Asie du Sud-Est pour se nourrir de poissons. Mais la déforestation des forêts humides et la surpêche en font une espèce plus que jamais vulnérable, malgré la protection dont ils font l’objet.

- Le chat marbré (Pardofelis marmorata) : il partage son habitat avec le chat pêcheur, mais il préfère se nourrir de grenouilles, de chauve-souris ou encore d’oiseaux. Sa population est estimée à quelques milliers d’individus seulement, toujours à cause de l’urbanisation de masse (et donc de l’élevage et de l’agriculture extensive).

- Le chat doré de Bornéo (Catopuma badia) : espèce endémique, ce chat roux et gris est l’une des premières victimes de la déforestation de Bornéo. Les reporters ont bien du mal à le photographier à l’état sauvage…

- Le chat à tête plate (Prionailurus planiceps) : long de 50 cm, ce petit chat se nourrit de poissons et de ragondins. Du moins essaie-t-il de survivre : la culture de palmiers à huile. On estime sa population a moins de 3000.

- Le chat andin (Leopardus jacobita) : cousin du léopard des neiges, ce chat beige et gris est en voie d’extinction, à cause de la chasse et de la raréfaction des proies. Il en reste moins de 1500, répartis sur les plateaux péruviens et patagoniens (Source : UICN).

- Le tigre (Panthera tigris) : craint et respecté, le tigre n’en est pas moins une espèce menacée. Chassée pour sa peau et ses “vertus thérapeutiques” (cf. médecine traditionnelle chinoise), la grande famille des tigres a bien failli disparaître. Le tigre de Bali, le tigre de Java et le tigre de la Caspienne - trois espèces cousines -  ont déjà disparu...

- Le chat tacheté (Leopardus tigrinus) : sa situation est aussi critique que celle de l’Amazonie… Animal nocturne, le chat-tigre est une des nombreuses victimes des activités minières, de l’élevage intensif et de la pollution.

- Le guépard (Acinonyx jubatus) : le plus rapide de tous les félins était autrefois présent en Inde, au Moyen-Orient et partout en Afrique. Sa plus grande menace : le braconnage et l’agriculture. 

Répartis sur quatre des cinq continents, les félins habitent aussi bien dans la toundra, les montagnes et les forêts d’Amérique, d’Afrique, d’Asie et d’Europe. Malgré les efforts des organisations internationales, les aires protégées ne couvrent qu’une infime partie de leur habitat. En outre, 87% des aires protégées ne sont pas conformes aux normes internationales.



Sources :

https://www.wwf.fr/journee-vie-sauvage

https://www.arte.tv/fr/videos/080958-000-A/sur-les-traces-de-la-panthere-des-neiges/

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/animaux-dix-felins-plus-menaces-monde-11929/