• Phylogénie et évolution des Elasmotheriina (Mammalia, Rhinocerotidae)
Feuilletez
Phylogénie et évolution des Elasmotheriina (Mammalia, Rhinocerotidae)
65,40 €
TTC
En stock

Phylogénie et évolution des Elasmotheriina (Mammalia, Rhinocerotidae)

Les auteurs : Pierre-Olivier Antoine
Editeur : Publications scientifiques du MNHN

Parmi les rhinocéros (Perissodactyla, Mammalia), le premier genre jamais reconnu comme fossile est Elasmotherieum, décrit en 1808.

De la taille du mammouth, cet animal du Quaternaire d'Eurasie est le plus grand de tous les rhinocérotidés actuels et fossiles. Elasmotherium est aujourd'hui le genre type d'un groupe de rhinocéros fort singulier, les Elasmotheriinae, longtemps mal perçu mais dont on sait désormais qu'il s'est largement diversifié pendant tout le Néogène.

Ce mémoire constitue la première étude exhaustive des Elasmotheriinae. L'observation directe de milliers de spécimens a permis de formaliser près de 300 caractères anatomiques appliqués notamment à plusieurs taxons nouveaux, étudiés dans le cadre de ce travail et décrits tant de l'Europe que de l'Asie. Dans ce mémoire, on accède au coeur des modalités évolutives d'un groupe naturel de mammifères dans sa dimension chronologique, par le biais d'une analyse très fine des transformations morphologiques qui ont affecté tout le squelette.

La reconstruction phylogénétique tirée de l'analyse cladistique inclut également des cératomorphes non élasmothériinés (tapirs et rhinocéros au sens large). Le groupe des Elasmotheriinae est ainsi entièrement redéfini : c'est un groupe très ancien dont la première diversification remonte à plus de 20 millions d'années. L'histoire des Elasmotheriinae est retracée à l'échelle de tout l'Ancien Monde (Eurasie et Afrique) en insistant sur les implications biostratigraphiques, le rôle de la Paléogéographie, les modalités du déploiement évolutif et les adaptations paléoécologiques.

Pierre-Olivier Antoine est Docteur en paléontologie des vertébrés et ses recherches sont axées sur l'évolution des grands mammifères et plus particulièrement celle des rhinocérotoîdes depuis l'Oligocène jusqu'à l'Actuel. Ses recherches sur le terrain se sont déroulées en France, en Anatolie et au Pakistan. Il participe notamment depuis 1997 aux missions paléontologiques au Balouchistan, dirigées par J.-L. Welcomme.

Version CD-Rom fourni / CD-Rom of the volume provided

Lire le résumé
  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

En achetant ce produit, les membres du club peuvent collecter jusqu'à 6 points de fidélité. Votre panier totalisera 6 points qui peut être convertis en un bon de réduction de 3,00 €.


Parmi les rhinocéros (Perissodactyla, Mammalia), le premier genre jamais reconnu comme fossile est Elasmotherieum, décrit en 1808.

De la taille du mammouth, cet animal du Quaternaire d'Eurasie est le plus grand de tous les rhinocérotidés actuels et fossiles. Elasmotherium est aujourd'hui le genre type d'un groupe de rhinocéros fort singulier, les Elasmotheriinae, longtemps mal perçu mais dont on sait désormais qu'il s'est largement diversifié pendant tout le Néogène.

Ce mémoire constitue la première étude exhaustive des Elasmotheriinae. L'observation directe de milliers de spécimens a permis de formaliser près de 300 caractères anatomiques appliqués notamment à plusieurs taxons nouveaux, étudiés dans le cadre de ce travail et décrits tant de l'Europe que de l'Asie. Dans ce mémoire, on accède au coeur des modalités évolutives d'un groupe naturel de mammifères dans sa dimension chronologique, par le biais d'une analyse très fine des transformations morphologiques qui ont affecté tout le squelette.

La reconstruction phylogénétique tirée de l'analyse cladistique inclut également des cératomorphes non élasmothériinés (tapirs et rhinocéros au sens large). Le groupe des Elasmotheriinae est ainsi entièrement redéfini : c'est un groupe très ancien dont la première diversification remonte à plus de 20 millions d'années. L'histoire des Elasmotheriinae est retracée à l'échelle de tout l'Ancien Monde (Eurasie et Afrique) en insistant sur les implications biostratigraphiques, le rôle de la Paléogéographie, les modalités du déploiement évolutif et les adaptations paléoécologiques.

Pierre-Olivier Antoine est Docteur en paléontologie des vertébrés et ses recherches sont axées sur l'évolution des grands mammifères et plus particulièrement celle des rhinocérotoîdes depuis l'Oligocène jusqu'à l'Actuel. Ses recherches sur le terrain se sont déroulées en France, en Anatolie et au Pakistan. Il participe notamment depuis 1997 aux missions paléontologiques au Balouchistan, dirigées par J.-L. Welcomme.

Version CD-Rom fourni / CD-Rom of the volume provided

2856535429
ISBN :
9782856535429
Editeur :
Publications scientifiques du MNHN
Type de couverture :
Rigide
Année de parution :
2002
Largeur en cm :
22
Hauteur en cm :
28
Epaisseur en cm :
2,5
Poids en kg :
1,5
Auteur :
Pierre-Olivier Antoine
Nombre de pages :
372
Avis des experts :

Avis

Aucun avis client pour le moment.

Donnez votre avis

Phylogénie et évolution des Elasmotheriina (Mammalia, Rhinocerotidae)

Parmi les rhinocéros (Perissodactyla, Mammalia), le premier genre jamais reconnu comme fossile est Elasmotherieum, décrit en 1808.

De la taille du mammouth, cet animal du Quaternaire d'Eurasie est le plus grand de tous les rhinocérotidés actuels et fossiles. Elasmotherium est aujourd'hui le genre type d'un groupe de rhinocéros fort singulier, les Elasmotheriinae, longtemps mal perçu mais dont on sait désormais qu'il s'est largement diversifié pendant tout le Néogène.

Ce mémoire constitue la première étude exhaustive des Elasmotheriinae. L'observation directe de milliers de spécimens a permis de formaliser près de 300 caractères anatomiques appliqués notamment à plusieurs taxons nouveaux, étudiés dans le cadre de ce travail et décrits tant de l'Europe que de l'Asie. Dans ce mémoire, on accède au coeur des modalités évolutives d'un groupe naturel de mammifères dans sa dimension chronologique, par le biais d'une analyse très fine des transformations morphologiques qui ont affecté tout le squelette.

La reconstruction phylogénétique tirée de l'analyse cladistique inclut également des cératomorphes non élasmothériinés (tapirs et rhinocéros au sens large). Le groupe des Elasmotheriinae est ainsi entièrement redéfini : c'est un groupe très ancien dont la première diversification remonte à plus de 20 millions d'années. L'histoire des Elasmotheriinae est retracée à l'échelle de tout l'Ancien Monde (Eurasie et Afrique) en insistant sur les implications biostratigraphiques, le rôle de la Paléogéographie, les modalités du déploiement évolutif et les adaptations paléoécologiques.

Pierre-Olivier Antoine est Docteur en paléontologie des vertébrés et ses recherches sont axées sur l'évolution des grands mammifères et plus particulièrement celle des rhinocérotoîdes depuis l'Oligocène jusqu'à l'Actuel. Ses recherches sur le terrain se sont déroulées en France, en Anatolie et au Pakistan. Il participe notamment depuis 1997 aux missions paléontologiques au Balouchistan, dirigées par J.-L. Welcomme.

Version CD-Rom fourni / CD-Rom of the volume provided

Donnez votre avis

16 autres produits de la même catégorie :