• Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
  • Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
Feuilletez
Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa
28,44 €
TTC
En stock

Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa

Les auteurs : Iker CASTÈGE & Émilie MILON
Editeur : Publications scientifiques du MNHN

Le premier atlas des oiseaux marins et cétacés du golfe de Gascogne a été publié en 2009 (Castège & Hémery 2009). Il se basait sur les suivis océanographiques standardisés effectués par navires entre 1976 et 2002 à l’échelle du golfe de Gascogne. Cet ouvrage présentait la répartition spatiale de 36 espèces d’oiseaux marins et des principales espèces de cétacés.
Au-delà des données de répartition propre à chaque espèce, des zones de concentration de biodiversité ont été mises en évidence et ont permis la définition des aires marines protégées (AMP).
Une décennie plus tard, un bilan était nécessaire pour évaluer la pertinence des AMP créées ainsi que l’évolution de ces espèces à forts enjeux de conservation dans un contexte de changements climatiques. Depuis la publication de l’ouvrage précédent, près de 40 000 nouveaux relevés ont été traités suivant le même protocole pour une centaine d’espèces recensées entre 2003 et 2015, répartis sur les douze mois de l’année. Au final, 50 espèces sont sélectionnées et présentées dans cet ouvrage avec la participation d’une vingtaine d’experts.

Cet ouvrage s’adresse au plus grand nombre, aux naturalistes et à quiconque s’intéresse aux écosystèmes marins. Il doit également servir à répondre aux demandes des gestionnaires en matière de conservation, de gestion des prédateurs supérieurs et d’application des textes nationaux et communautaires (aires marines protégées, directive cadre Stratégie pour le milieu marin, etc.).
Le littoral de Nouvelle-Aquitaine apparaît comme une région clé pour mesurer les évolutions de ces espèces grâce aux secteurs d’importance pour les prédateurs supérieurs de son territoire, tels les canyons de Capbreton et du cap Ferret, les abords du bassin d’Arcachon ou encore l’estuaire de la Gironde. Toutes ces zones sont bien connues pour contribuer à l’alimentation, à la reproduction ou au repos des oiseaux et mammifères marins. La prise en compte des changements climatiques dans les pressions qui agissent sur les espèces est devenue essentielle, d’autant plus pour des espèces menacées.

Préface de Nicolas Thierry ; vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité de la région Nouvelle-Aquitaine.

Sommaire disponible en téléchargement dans la section "télécharger".

Lire le résumé
  • Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance") Garanties sécurité (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance") Politique de livraison (à modifier dans le module "Réassurance")
  • Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance") Politique retours (à modifier dans le module "Réassurance")

En achetant ce produit, les membres du club peuvent collecter jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points qui peut être convertis en un bon de réduction de 1,00 €.


Le premier atlas des oiseaux marins et cétacés du golfe de Gascogne a été publié en 2009 (Castège & Hémery 2009). Il se basait sur les suivis océanographiques standardisés effectués par navires entre 1976 et 2002 à l’échelle du golfe de Gascogne. Cet ouvrage présentait la répartition spatiale de 36 espèces d’oiseaux marins et des principales espèces de cétacés.
Au-delà des données de répartition propre à chaque espèce, des zones de concentration de biodiversité ont été mises en évidence et ont permis la définition des aires marines protégées (AMP).
Une décennie plus tard, un bilan était nécessaire pour évaluer la pertinence des AMP créées ainsi que l’évolution de ces espèces à forts enjeux de conservation dans un contexte de changements climatiques. Depuis la publication de l’ouvrage précédent, près de 40 000 nouveaux relevés ont été traités suivant le même protocole pour une centaine d’espèces recensées entre 2003 et 2015, répartis sur les douze mois de l’année. Au final, 50 espèces sont sélectionnées et présentées dans cet ouvrage avec la participation d’une vingtaine d’experts.

Cet ouvrage s’adresse au plus grand nombre, aux naturalistes et à quiconque s’intéresse aux écosystèmes marins. Il doit également servir à répondre aux demandes des gestionnaires en matière de conservation, de gestion des prédateurs supérieurs et d’application des textes nationaux et communautaires (aires marines protégées, directive cadre Stratégie pour le milieu marin, etc.).
Le littoral de Nouvelle-Aquitaine apparaît comme une région clé pour mesurer les évolutions de ces espèces grâce aux secteurs d’importance pour les prédateurs supérieurs de son territoire, tels les canyons de Capbreton et du cap Ferret, les abords du bassin d’Arcachon ou encore l’estuaire de la Gironde. Toutes ces zones sont bien connues pour contribuer à l’alimentation, à la reproduction ou au repos des oiseaux et mammifères marins. La prise en compte des changements climatiques dans les pressions qui agissent sur les espèces est devenue essentielle, d’autant plus pour des espèces menacées.

Préface de Nicolas Thierry ; vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité de la région Nouvelle-Aquitaine.

Sommaire disponible en téléchargement dans la section "télécharger".

9782856538258
ISBN :
9782856538258
Editeur :
Publications scientifiques du MNHN
Type de couverture :
Rigide
Année de parution :
2018
Epaisseur en cm :
2
Poids en kg :
1.8
Au catalogue printemps :
oui
Au catalogue hiver :
oui
Auteur :
Iker CASTÈGE & Émilie MILON
Nombre de pages :
280
Avis des experts :

Avis

Aucun avis client pour le moment.

Donnez votre avis

Atlas des oiseaux marins et cétacés du Sud Gascogne - De l'estuaire de la Gironde à la Bidassoa

Le premier atlas des oiseaux marins et cétacés du golfe de Gascogne a été publié en 2009 (Castège & Hémery 2009). Il se basait sur les suivis océanographiques standardisés effectués par navires entre 1976 et 2002 à l’échelle du golfe de Gascogne. Cet ouvrage présentait la répartition spatiale de 36 espèces d’oiseaux marins et des principales espèces de cétacés.
Au-delà des données de répartition propre à chaque espèce, des zones de concentration de biodiversité ont été mises en évidence et ont permis la définition des aires marines protégées (AMP).
Une décennie plus tard, un bilan était nécessaire pour évaluer la pertinence des AMP créées ainsi que l’évolution de ces espèces à forts enjeux de conservation dans un contexte de changements climatiques. Depuis la publication de l’ouvrage précédent, près de 40 000 nouveaux relevés ont été traités suivant le même protocole pour une centaine d’espèces recensées entre 2003 et 2015, répartis sur les douze mois de l’année. Au final, 50 espèces sont sélectionnées et présentées dans cet ouvrage avec la participation d’une vingtaine d’experts.

Cet ouvrage s’adresse au plus grand nombre, aux naturalistes et à quiconque s’intéresse aux écosystèmes marins. Il doit également servir à répondre aux demandes des gestionnaires en matière de conservation, de gestion des prédateurs supérieurs et d’application des textes nationaux et communautaires (aires marines protégées, directive cadre Stratégie pour le milieu marin, etc.).
Le littoral de Nouvelle-Aquitaine apparaît comme une région clé pour mesurer les évolutions de ces espèces grâce aux secteurs d’importance pour les prédateurs supérieurs de son territoire, tels les canyons de Capbreton et du cap Ferret, les abords du bassin d’Arcachon ou encore l’estuaire de la Gironde. Toutes ces zones sont bien connues pour contribuer à l’alimentation, à la reproduction ou au repos des oiseaux et mammifères marins. La prise en compte des changements climatiques dans les pressions qui agissent sur les espèces est devenue essentielle, d’autant plus pour des espèces menacées.

Préface de Nicolas Thierry ; vice-président en charge de l'environnement et de la biodiversité de la région Nouvelle-Aquitaine.

Sommaire disponible en téléchargement dans la section "télécharger".

Donnez votre avis

Vous pourriez aussi aimer

16 autres produits de la même catégorie :